Écoles

                                     Son historique

Le 20 Juin 2013, les écoliers Cetonnais, leurs parents et l'équipe éducative ont pu découvrir la plaque apposée à l'entrée de l'école. Après plusieurs débats en classe, il a été proposé 3 noms pour baptiser l'école.

Le Conseil Municipal a choisi " École Jean MOULIN ".

A cette occasion, Messieurs le sous-Préfet, le Conseiller Général, le Maire et l'inspecteur d'académie se sont déplacés. Pour les 70 ans de la mort de Jean Moulin, plusieurs personnes lui ont rendu hommage, à commencer par les élèves de CM2.


     Actuellement

Ecole Maternelle et Elémentaire Publique

 

Direction : Mr François GAUTTIER

Rue Jean Moulin

61260 CETON

Tél. : 02 37 29 72 63

  • Les enseignants sont

TPS-PS-MS : Mme Angéline BREARD

       MS-GS : Mme Lucie GOSSELIN

       CP : Mme Sophie TRISTANI

               (lundi, mardi, mercredi et jeudi, remplacée un mercredi tous les quatre semaines et le vendredi par Mr Thomas SKORUPA)

       CE1 : Mr Eddy MARTEAU

       CE2 Mr François GAUTTIER

                    (En décharge le mardi et un mercredi tous les quatre semaines, remplacé par Mr Thomas SKORUPA)

      CM1-CM2  :  Mme Isabelle COIEFFEY

               

  Les enseignants reçoivent une aide précieuse et de qualité assurée par :

                         -  Mme Isabelle TAFFOREAU

                         -  Mme Sylvie GRIGNON

                         -  Mr Guillaume LEBRUN

                         -  Mme Stéphanie GALPIN


Procès-verbal

COMPTE RENDU DU CONSEIL D’ECOLE DU 5 NOVEMBRE 2019

1er Trimestre

 

Convocation adressée le 15 octobre 2019  par le directeur de l'école avec le règlement intérieur en annexe.

Le Conseil d’école s’est réuni le mardi 5 novembre à 18h, à l’école Jean Moulin

Secrétaire de séance : Mme Dodin. 

Membres présents :

Représentants des parents d’élèves : M. Naudon, Mme Laurent, Mme Grandidier, Mme Mahieu

 Mme Jolivald (suppléante en remplacement de Mme Couturier).

Conseil des Maîtres : M. Gauttier, Mme Coieffey, Mme Tristani, Mme Bréard, Mme  Gosselin, Mme Lamy S, M.Marteau, M. Skorupa

CDC : M. Thirouard, 1er Vice-Président, en charge des services à la population, M. Lebrun et Mme Galpin : animateurs TAP ; Mme Dodin, Mme Tafforeau ,Mme Grignon .

Membres excusés :

Mairie :  M. Grégori (maire), Mme Nion (adjointe au Maire).

Représentant des parents d’élèves : Mme Couturier.

Inspection : Mme DANIEL (IEN).

Personne absente :

Maison de Glaye : M. Bourdoiseau (directeur)

 

Ordre du jour

Rôle du conseil d’école

Délégués de classe

Elections

Règlement intérieur : les changements

Effectifs

Exercice incendie

Sorties

Questions diverses

Rôle du conseil d'école

M. Gauttier, directeur, souhaite la bienvenue aux parents nouvellement élus. Un rappel de la liste est fait, ainsi que la lecture des fonctions des parents élus au conseil d'école. Trois conseils d'école par an sont annoncés, les parents sont en fonction jusqu'à la date des prochaines élections en 2020.

Les articles D 411-1 suivants du Code de l’Education déterminent les modalités de fonctionnement du Conseil d’Ecole. Tous les parents élus peuvent assister au Conseil d’école s’ils sont invités par le président de séance (pour les suppléants), mais seuls les titulaires sont en droit de prendre part aux débats et de participer à un vote ; les suppléants appelés à remplacer les titulaires bénéficient de ces mêmes droits.

Elections

Résultats et présentation des élus (titulaire suppléante)

Les 6 sièges sont pourvus.

En annexe de ce conseil d’école se trouve le procès-verbal du résultat des élections.

Délégués de classes 

Monsieur le Directeur liste les délégués de classe élus pour l’année scolaire :

 

 CP

Nina Carré

Joris Brosse

 CE1

Théo Chaillou

Loëlie Simon

 CE2

Loan Miraille

Tim Denis

CM1/CM2

Clémentine Beauclair

Noé Simon

 

Une réunion a été faite le vendredi 15 octobre de 14h à 15h30.

Effectifs 

TPS PS MS

MS GS

CP

CE1

CE2

CM1 CM2

25

4 TPS 16 PS 5 MS

 

20

6 MS

14 GS

14

12

16

24

12 CM1

12 CM2

Total : 111

Présentation de l’équipe enseignante

M. GAUTTIER donne la parole à Mme LAMY.

Celle-ci précise que pour la deuxième année, elle occupe le poste à mi-temps de maitresse E du RASED.

Durant la première période, elle a été dans l’observation pour recenser les besoins et à aider aux passations des évaluations départementales et nationales les collègues.

Règlement intérieur :

M. GAUTTIER rappelle que le règlement a été transmis à l’ensemble des membres du conseil d’école, par mél, le mardi 15 octobre.

Il rappelle les modifications apportées :

Page 1 : « Depuis la petite section, une exigence d’assiduité est affirmée pour tous les élèves durant les 24 heures d’enseignement obligatoire.

Toutefois, le décret n°2019-826 du 2/08/19 précise les conditions d’autorisation d’un aménagement du temps de présence à l’école d’un enfant scolarisé en PS. »

Page 2 : « Admission à l’école élémentaire

A compter de quatre demi-journées d’absence sans motif légitime et excuses valables (consécutives ou non) dans une période d’un mois, le directeur d’école saisit le DASEN sous couvert de l’IEN. Les APC sont organisées par groupes restreints d’élèves tous les vendredis de 15h30 à 16h30 :  « Les absences doivent être justifiées le jour même avant 10h, par téléphone ou par mail. » »

Page 3 : « Accueil et surveillance des élèves :

L’accueil des élèves est assuré dix minutes avant l’entrée en classe. Cet accueil se fait dans les classes. La responsabilité des enseignants s’arrête à la fin des heures d’enseignement. La responsabilité revient ensuite à la Communauté de Communes. M. LE BRUN est l’interlocuteur des temps périscolaires

M. THIROUARD demande s’il est possible que le nom de M. LE BRUN n’apparaisse pas mais plutôt de parler de référent CDC. Monsieur le Directeur accepte la requête et la soumet aux membres du conseil d’école pour le vote.

Sur le temps scolaire, c’est M. GAUTTIER François qui est l’interlocuteur. En cas d’absence de celui-ci, Mme GOSSELIN Lucie, devient l’interlocutrice privilégiée puisque celle-ci a été désignée comme directrice adjointe. Les horaires s’appliquent à tous les élèves. En cas de non-respect des horaires d’entrée ou de sortie, le directeur engage un dialogue avec la famille afin d’en connaitre les raisons et trouver des solutions adaptées. »

« L’accueil des élèves se fait dans les classes le matin (8h50 à 9h) sous la responsabilité de l’enseignant. Un service de surveillance (de 8h50 à 9h) est organisé conjointement avec la CDC et selon un planning élaboré en conseil des maitres et visible en salle des maitres. » « L’accueil du matin se fait dans les classes de maternelle sous la surveillance de l’enseignant et de l’ATSEM. L’accueil de l’après-midi a lieu dans la cour sous la surveillance des enseignants. » « Les élèves sont repris dans la classe, à la fin de chaque demi-journée, par la ou les personnes responsables légales ou par toute personne nommément désignée par elle ou par les personnes assurant le périscolaire.

« Mme BREARD Angéline est mandataire de la coopérative scolaire pour l’année 2019-2020.  Mme Jolivald demande s’il y a eu un bilan, afin que les parents se rendent compte des sommes dépensées et de ce qui reste réellement. Un bilan peut être mis à disposition pour toute personne le souhaitant. »

 

« Le conseil des maitres organise :

         -  Une réunion en début d’année : le jeudi 26 septembre  2019 à 18h00.

         -   des rencontres entre les parents et l’équipe pédagogique au moins deux fois par an et au besoin.

        -   la communication régulière du livret scolaire remis individuellement aux parents deux fois par an.

        -   des équipes éducatives durant lesquelles des professionnels peuvent être conviés : psychologue scolaire,         orthophoniste, médecin scolaire, éducateur…

 

Un cahier de liaison est remis à chaque élève (cahier violet). Il permet au directeur, aux enseignants et aux parents de transmettre des informations et de prendre rendez-vous. »

 

Page 6 :

« Pour la maternelle, aucun jouet ne doit être amené à l’école. Pour l’élémentaire, les jeux suivants sont autorisés :

-          Les billes (sauf celles qui dépassent les calots).

-          Les toupies.

-          Les jeux de cartes.

-          Les petits véhicules (à apprécier par un adulte).

Même si ces objets sont autorisés, l’école décline toute responsabilité en cas de perte, casse ou vol car celle-ci met à disposition des jeux de cour. Par ailleurs, une ou plusieurs classes peuvent se voir interdire un objet de cette liste si les règles de sécurité ne sont pas appliquées.

- Fournir à son enfant le matériel nécessaire ainsi qu’une tenue adaptée et décente (pas de décolletés, pas de tenues trop échancrées, pas de jupes trop courtes ni de débardeurs trop grands, pas de chaussures à talons mais des chaussures qui tiennent aux pieds. Des vêtements chauds en hiver.

Un parent élu interpelle le président de séance en demandant s’il est possible de rajouter le mot hygiène (cheveux, vêtements propres).

M. THIROUARD précise que cette information est donnée dans le règlement type départemental.

 

       - Selon les conditions météos, la zone sableuse peut être autorisée. Celle-ci doit être utilisée seulement pour faire des circuits.

       - Il est formellement interdit d’aller derrière la barrière en bois au niveau des toilettes, derrière les toilettes du côté élémentaire.

       - Aucun élève ne doit se trouver seul dans les bâtiments pendant les temps de récréation.

       - Le bac à sable est interdit chez les maternelles, pour questions d’hygiène

       - Il est interdit d’utiliser la descente (au côté maternelle) avec un vélo ou des échasses.

       Les élèves doivent demander l’autorisation à l’adulte avant d’aller aux toilettes pendant les récréations. Un système de pince à linge sera mis en place pour limiter le nombre d’élèves en même temps.

      - Chaque classe disposera d’un bac à jeux de cour. Les jeux sont marqués au nom de la classe. Les élèves doivent participer au rangement de leurs jeux. Les élèves peuvent se voir supprimer certains jeux en cas de dégradation ou de non-respect des règles (sécurité et rangement).

       Le président de séance précise que les élèves délégués vont participer à l’élaboration de ces bacs et qu’un bilan sera fait au prochain conseil d’école.

      Sanctions des élèves en cas de manquement au règlement intérieur des élèves (échelle graduée) :

1.      Remarques informelles orales dans la classe.

2.      Remarque formelle orale entre l’élève et l’enseignant.

3.      Sanction éducative.

4.      Mot dans le cahier de liaison afin d’informer les parents.

5.      Rendez-vous fixé avec les parents d’élèves et l’enseignant.

6.      Rendez-vous fixé avec les parents d’élèves, l’enseignant et le directeur.

7.      Mise en place d’une équipe éducative à l’initiative du directeur. »

 Un parent élu demande à M. Le Directeur la définition de la sanction éducative, entre un exercice supplémentaire ou une tâche pour réparation. M. GAUTTIER précise qu’il faut que la sanction ait un sens pour l’élève et en rapport avec sa faute.

Harcèlement

En cas de harcèlement, un protocole est mis en place :

-  Le directeur, accompagné du référent harcèlement de l’école (Mme TRISTANI), entend la victime, les éventuels témoins, les élèves incriminés en présence si possible des  responsables légaux et dresse un compte-rendu. L’Inspectrice de l’Education Nationale est informé ainsi que le maire de la commune si le harcèlement a lieu durant un temps périscolaire.

-    La victime et le ou les élèves incriminés sont protégés : isolement en présence d’un adulte, changement de classe.

-  Une sanction éducative est donnée en conseil des maitres et est portée à la connaissance des responsables légaux. »

Les délégués d’élèves ne sont pas présents lors de ce conseil d’école. Un parent d’élève regrette leur absence, et ce depuis l’an passé. M. Gauttier prend en compte la remarque et il en sera question en conseil des maîtres pour le prochain CE.  Un parent d’élève interpelle M. Le Directeur en précisant que les enfants remarquent que les toilettes ne sont pas toujours propres et il y fait froid et certains enfants ne vont pas aux toilettes.

 M. GAUTTIER s’engage à évoquer cette situation en conseil des délégués.

Aide aux devoirs Service mis en place par la Communauté de Communes

M. GAUTTIER donne la parole au responsable périscolaire, M. LE BRUN :

Il précise l’organisation des jours de l’aide aux devoirs :

 

Lundi

Isabelle COIEFFEY

Mardi

Guillaume LEBRUN

Jeudi

Eddy MARTEAU

 

« Au tarif d’1 euro par enfant. Limitation à 12 enfants pour l’instant.

Cela allège un peu la garderie mais certains enfants viennent uniquement sur l’aide aux devoirs

Si les effectifs augmentent la Cdc réfléchira à d’autres solutions. »

 

« L’élève ne peut pas sortir avant 18h ; heure de fin. Après les devoirs, des jeux éducatifs et ludiques sont proposés, il ne peut y avoir plus de 20mn de devoirs. »

 

Mme Tafforeau demande qu’il y ait une liste et M. Thirouard précise que ce n’est pas un service à la carte mais que l’engagement des parents demande une assiduité de l’enfant. Il serait souhaitable de préciser aux parents qu’il reste des places disponibles.

Sieste

M. GAUTTIER précise que la sieste a été entièrement réorganisée depuis le 16 septembre, car il y avait un réel problème d’enfants qui ne dormaient pas. » La sieste commençait à 13h30 et suite à cette réunion, les enfants se rendent à la sieste dès 13h. Les retours sont maintenant très positifs. La demi-heure de jeu excitait trop les enfants, le retour au calme est beaucoup plus facile. »

Hygiène et sécurité :

     Un exercice incendie a eu lieu :

-   A l’école élémentaire le mardi 24 septembre. Il a été constaté un défaut de fonctionnement de toutes les alarmes dans les bâtiment  de l’élémentaire. La CDC est actuellement en train de changer les boitiers défaillants. Un nouvel exercice sera fait prochainement .

-  A l’école maternelle : alarme, peu audible pour certaines classes, elle est pourtant au maximum. Mme DODIN précise que la sortie s’est effectuée en 2 minutes15 jusqu’au point de rassemblement.

Les barrières sont à enlever près des toilettes ou à déplacer pour ne pas empêcher l’évacuation des CP.

 

Si l’alarme incendie se déclenche pour les enfants qui se trouvent dans la salle de motricité dans ce cas,  l’évacuation et le point de rassemblement se font dans la cour de l’élémentaire. Les talkies servent à correspondre (et notamment si le dysfonctionnement d’une alarme est constatée). Les protocoles vont être revus et affichés dans les classes. L’exercice PPMS préalablement prévu en octobre a été reporté, car M. Gauttier souhaitait que la nouvelle équipe soit formée.

Sorties :

      - La bibliothèque : 1 fois par mois pour les maternelles et les CP.

      - Cinéma jeudi 10 octobre (ciné filou) TPS PS MS et en mars à Athéna.

      - GS MS : bibliothèque

      - GS :  piscine.

      - CP ciné-école et un spectacle en mars puis bibliothèque et médiathèque deux fois par an puis picine en décembre.

Pour les CE1 : piscine fin décembre, bibliothèque le mardi et spectacles sur l’année.

      - Le stade : séances régulières d’EPS (CE1/CE2/CM).

Piscine pour les classes de :

GS : le vendredi : jusqu’au 6 décembre.

CP : à partir du 17 décembre.

CE1 : à partir du 19 décembre.

CM1/CM2 : en juin 2/semaine

 

Sorties à l’extérieur :

*Ciné-Filou : les maternelles. Ils sont allés le jeudi 10 octobre pour voir le spectacle : « petits contes sous la neige ».

*Ecole et cinéma : élémentaires. Trois films sont prévus. La première séance commence le mercredi 20 novembre à 9h30

 *Saison culturelle à la Ferté-Bernard (toutes les classes). Des spectacles sont en cours.

                *Cross du collège pour les CM1 et CM2 : a eu lieu le vendredi 18 octobre 19.

 

Semaine du goût en octobre chaque classe a réalisé une soupe et compote : les élèves qui goûtaient devaient trouver ce qu’il y avait dans les préparations et les enseignants ont élaboré, avec les élèves un livre de recettes.

M. Le Directeur souhaite réunir l’APE et les représentants des parents d’élèves afin de proposer un programme dans chaque cycle de sorties.

M. Le Directeur précise que l’équipe enseignante travaille sur une fête de Noël. Il précise aussi que l’école travaille sur l’élaboration du dossier de labellisation de l’école (E3D).                                                                                                                             

Projet d’école

Il arrive à échéance, il devra être redéfini pour 3 ans.

Questions diverses

Question 1 : « Le dispositif PMQC mis en place pendant trois ans à l’école a été transformé conformément à la demande de l’équipe enseignante de l’an passé en l’ouverture d’une 6ème classe. Combien de temps est prévu durer ce nouveau dispositif d’aide, très important pour notre école ? »

M. Le Directeur rappelle que la décision de cet arrêt fait suite à un courrier reçu par l’IA en mars 2019. C’est Madame la DASEN qui a la compétence de pouvoir ou non proposer le dispositif dans l’école l’année prochaine.

Question 2 : « La loi introduisant un menu végétarien à l’école une fois par semaine dans les cantines scolaires votée en octobre 2018, doit être appliquée au plus tard à partir du 1er novembre 2019. Qu’est-il prévu à l’école ? » « Est-ce qu’il y a déjà eu des demandes de parents pour des menus de substitution (sans viande, sans porc, etc.) à l’école ? Si cela arrivait, quelles seraient les possibilités ? »

M. Le Directeur donne la réponse des élus de Ceton : « conformément à la loi d’octobre 2018, la mise en place d’un repas végétarien à compter du 1er novembre est appliquée à la cantine de Ceton ».

 - Pas de demande de parents, un dialogue doit être mis en place avec les services municipaux. Pour un enfant de Glaye un plat est apporté.

 

Ouverture de l’école aux parents 

Un parent d’élève rapporte qu’il est regrettable de noter que :

       - Les parents suppléants du CE ne sont plus invités au CE depuis 2 ans.

       - Les parents de l’élémentaire ne puissent plus déposer les enfants au niveau des classes (depuis cette année).

M. GAUTTIER rappelle que les enseignants descendent tous jusqu’au portail. Les parents peuvent rentrer dans l’école pour rencontrer un enseignant. « L’école étant dans un cadre plan Vigipirate, il est compliqué d’être attentif en même temps à une quarantaine de parents qui rentrerait en même temps dans l’école. Ce nouveau dispositif permet à l’agent au portail de pouvoir être capable d’avoir une vigilance sur l’ensemble des personnes qui rentre dans l’école ».

Le directeur demande si le mot explicatif mis dans les carnets de liaison est, selon eux, compris de l’ensemble des parents. Les parents élus considèrent que oui.

 

Annexe 1 à ce procès-verbal : Règlement intérieur.

 

Le président lève la séance à 20h15.

 

 

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L'ÉCOLE


  
A l’attention de tous les membres de la communauté éducative.

Voté le mardi 5 novembre 2019 suite au conseil d’école.

 Année scolaire 2019-2020

 

  

                Le service public de l’éducation repose sur des valeurs et des principes dont le respect s’impose à tous dans l’école : principe de gratuité de l’enseignement, de neutralité et de laïcité. Chacun est également tenu au devoir d’assiduité et de ponctualité, de tolérance et de respect d’autrui dans sa personne et sa sensibilité, au respect de l’égalité des droits entre filles et garçons, à la protection contre toute forme de violence psychologique, physique ou morale. En aucune circonstance, l’usage de la violence physique comme verbale ne saurait être toléré. Le respect mutuel entre adultes et élèves et entre élèves constitue également un des fondements de la vie collective.

 

                Ce règlement intérieur est spécifique à l’école de Ceton et a été élaboré à partir du règlement type départemental.

Horaires de l’école

APC : Activités pédagogiques complémentaires  TAP : Temps d'Accueil périscolaire

 

Lundi

Mardi

Mercredi  

 

Jeudi

Vendredi

9h –12h    

Ecole

Ecole

École    

Ecole

 

Ecole

12h–13h30

Repas

Repas

Repas

Repas

Repas

13h30–15h30

Ecole

 

Ecole

 

Ecole

 

Ecole

 

15h30-16h30

TAP

Ecole

 

TAP

APC/garderie

    

Admission et Scolarisation

Dispositions communes

Le directeur d’école prononce l’admission sur présentation du carnet de santé et d’un certificat d’inscription fourni par la mairie.

 

         Admission à l'école maternelle

     Lors de l'inscription de l'élève à l’école maternelle, il convient de rappeler à ses responsables légaux que celui-ci est tenu d'y être présent, qu'il relève ou non de l'obligation scolaire. L'inscription à l'école maternelle implique l'engagement, pour la famille, d'une fréquentation régulière indispensable pour le développement de la personnalité de l'enfant et pour le préparer à devenir élève. Depuis la petite section, une exigence d’assiduité est affirmée pour tous les élèves durant les 24 heures d’enseignement obligatoire.

 

Toutefois, le décret n°2019-826 du 2/08/19 précise les conditions d’autorisation d’un aménagement du temps de présence à l’école d’un enfant scolarisé en PS.

 

Admission à l'école élémentaire

Lorsqu'un enfant manque momentanément la classe, les responsables légaux doivent, sans délai, faire connaître au directeur d'école les motifs de cette absence. Les absences répétées, même justifiées, font l'objet d'un dialogue avec les responsables légaux de l'enfant. Dès la première absence non justifiée, c'est-à-dire à partir de la première heure d'absence sans motif légitime ni excuses valables, des contacts sont établis par l'enseignant de la classe ou le directeur d'école avec les responsables légaux : il leur rappelle l'importance de l'assiduité pour une bonne scolarisation, ainsi que les motifs d'absence recevables.

 

En cas d’absences répétées non justifiées, le directeur d’école applique avec vigilance les dispositions de l’article L.131-8 du code de l’éducation.

 

A compter de quatre demi-journées d’absence sans motif légitime et excuses valables (consécutives ou non) dans une période d’un mois, le directeur d’école saisit le DASEN sous couvert de l’IEN.

 

Le manquement à l'obligation d'assiduité scolaire est passible pour les responsables légaux de l'enfant de la sanction définie à l'article R.624-7 du code pénal, ci-après reproduit : "Art. R.624-7 Le fait, pour l'un ou l'autre parent d'un enfant soumis à l'obligation scolaire ou pour toute personne exerçant à son égard l'autorité parentale ou une autorité de fait de façon continue, après avertissement donné par l’inspecteur d’académie- directeur académique des services de l'éducation nationale agissant sur délégation du recteur d'académie et mise en œuvre des procédures définies à l'article R.131-7 du code de l'éducation, de ne pas imposer à l'enfant l'obligation d'assiduité scolaire sans faire connaître de motif légitime ou d'excuse valable ou en donnant des motifs d'absence inexacts est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe (amende de 750 euros au plus)".

 

Organisation du temps scolaire et des activités pédagogiques complémentaires (APC)

 Les APC sont organisées par groupes restreints d’élèves tous les vendredis de 15h30 à 16h30 :

       - Pour l’aide aux élèves en difficultés dans leurs apprentissages (en lien avec l’étude de la langue).          

      - Pour une aide au travail personnel ou pour une activité prévue par le projet d’école.

L’organisation des APC, arrêtée par l’Inspecteur de l’Education Nationale sur proposition du conseil des maitres de l’école, est précisée dans le projet d’école.

 

Fréquentation de l’école

L’assiduité est obligatoire.

Lorsqu’un enfant manque la classe, les parents ou personnes responsables doivent  faire connaître au directeur d’école le motif de cette absence le jour même avant 10h, par téléphone ou par mail.

 Un certificat médical peut être demandé dans le cas de maladies contagieuses telles que la gale, la scarlatine, l’impétigo, la grippe, la gastro-entérite.

Dans le cas d’une absence non annoncée, le directeur d’école prend immédiatement contact avec les personnes responsables de l’élève afin qu’elles en fassent connaitre les motifs.

A compter de 4 demi-journées d’absence sans motifs légitimes ni excuses valables (consécutives ou non) dans une période d’un mois, le directeur d’école saisit le Directeur Académique sous couvert de l’Inspecteur de l’Education nationale.

 

Accueil et surveillance des élèves

L’accueil des élèves est assuré dix minutes avant l’entrée en classe. Cet accueil se fait dans les classes. La responsabilité des enseignants s’arrête à la fin des heures d’enseignement. La responsabilité revient ensuite à la Communauté de Communes. Un référent est nommé par la collectivité et est l’interlocuteur des temps périscolaires. Sur le temps scolaire, c’est  M. GAUTTIER François qui est l’interlocuteur. En cas d’absence de celui-ci, Mme GOSSELIN Lucie, devient l’interlocutrice privilégiée puisque celle-ci a été désignée comme directrice adjointe. Mme BREARD Angéline est mandataire de la coopérative scolaire pour l’année 2019-2020.

Les horaires s’appliquent à tous les élèves. En cas de non-respect des horaires d’entrée ou de sortie, le directeur engage un dialogue avec la famille afin d’en connaitre les raisons et trouver des solutions adaptées.

 

A l’école maternelle et en CP

L’accueil du matin se fait dans les classes sous la surveillance de l’enseignant et de l’ATSEM. L’accueil  de l’après-midi a lieu dans la cour sous la surveillance des enseignants. Les parents accompagnent leur enfant jusqu’à la classe le matin et jusque dans la cour l’après-midi. Les élèves sont repris dans la classe, à la fin de chaque demi-journée, par la ou les personnes responsables légales ou par toute personne nommément désignée par elle ou par les personnes assurant le périscolaire.

 

A l’école élémentaire (sauf CP)

L’accueil des élèves se fait dans les classes le matin (8h50 à 9h) sous la responsabilité de l’enseignant. Un service de surveillance (de 8h50 à 9h) est organisé conjointement avec la CDC et selon un planning élaboré en conseil des maitres et visible en salle des maitres.

Le dialogue avec les familles

 L’information d0es parents

 Le conseil des maitres organise :

      - Une réunion en début d’année : le jeudi 26 septembre  2019 à 18h00.

     -  des rencontres entre les parents et l’équipe pédagogique au moins deux fois par an et au besoin.

     - la communication régulière du livret scolaire remis individuellement aux parents deux fois par an.

    - des équipes éducatives durant lesquelles des professionnels peuvent être conviés : psychologue scolaire, orthophoniste, médecin scolaire, éducateur…

 

Un cahier de liaison est remis à chaque élève (cahier violet). Il permet au directeur, aux enseignants et aux parents de transmettre des informations et de prendre rendez-vous.

 

La représentation des parents

Tout parent d’élève peut se présenter aux élections des représentants de parents d’élèves au conseil d’école, sur une liste composée d’au moins deux noms de candidats. Les représentants des parents d’élèves doivent disposer des informations nécessaires à l’exercice de leur mandat. Ils ont le droit d’informer et de rendre compte des travaux des instances dans lesquelles ils siègent. L’élection est organisée le vendredi 11 octobre 2019 de 9h à 13h dans le couloir de la maternelle.

Usage des locaux, hygiène et sécurité

Utilisation des locaux ; responsabilité

L’ensemble des locaux scolaires est confié durant le temps scolaire au directeur. En dehors des heures scolaires, notamment lors des activités périscolaires, l’utilisation des locaux est confiée à la CDC.

 

Accès aux locaux scolaires

L’entrée dans l’école se fait par l’école maternelle, rue du Ruisseau. Le portail automatisé est équipé d’un vidéophone. Toute personne étrangère au service doit sonner et se tenir devant la caméra, afin d’être autorisé à entrer. Le motif de sa venue lui est demandé.

 

Hygiène, salubrité des locaux et alimentation

Le nettoyage et l’aération des locaux sont quotidiens. Les sanitaires sont maintenus en parfait état de propreté et régulièrement désinfectés par la collectivité territoriale. Il est strictement interdit de fumer et vapoter à l’intérieur des locaux scolaires ainsi que dans les lieux non couverts. Un goûter est autorisé à l’école élémentaire pendant la récréation du matin à condition que celui-ci reste raisonnable. Nous recommandons de favoriser les fruits et les compotes. Seule l’eau est autorisée.  Les anniversaires peuvent être fêtés en classe à condition d’avoir échangé en amont avec l’enseignant. A cette occasion, les jus de fruits et bonbons sont autorisés. Dans tous les autres cas, les sucreries sont interdites au sein de l’école.

 

Organisation des soins et des urgences

Les soins et les urgences sont assurés en priorité par les personnels titulaires, soit de l’unité d’enseignement Prévention et secours civiques (PSC1), soit du certificat de sauvetage secourisme du travail (SST). Toutefois, il appartient à chacun de porter secours à toute personne en danger. Dans tous les cas, le Samu-Centre 15 permet le recours permanant à un médecin urgentiste qui peut donner des conseils à toute personne témoin d’un accident ou d’un malaise.

 

Sécurité

Le directeur, responsable unique de la sécurité, peut saisir la commission locale de sécurité, de son propre chef ou sur proposition du conseil d’école. Il forme les membres du conseil des maîtres des mesures concernant la sécurité. Deux plans particuliers de mise en sûreté face aux risques majeurs (PPMS) sont mis en place. Au moins un exercice a lieu chaque année.

 

Les intervenants extérieurs à l'école

Participation des parents ou d’autres accompagnateurs bénévoles

 

Pour assurer, si nécessaire, le complément d’encadrement pour les sorties scolaires et les activités régulières se déroulant en-dehors de l’école, le directeur peut accepter ou solliciter ponctuellement la participation de parents ou accompagnateurs volontaires. Il peut également, sur proposition du conseil des maîtres, autoriser des parents d’élèves à apporter au maître une participation exceptionnelle à l’action éducative. Dans tous les cas, le directeur délivre une autorisation écrite précisant le nom du parent ou du participant, l’objet, la durée et le lieu de l’intervention sollicitée.

Intervenants extérieurs participant aux activités d’enseignement

 

Des intervenants rémunérés et qualifiés, ainsi que des intervenants bénévoles peuvent participer aux activités d’enseignement sous la responsabilité pédagogique des enseignants. Tous les intervenants extérieurs qui apportent une contribution à l’éducation dans le cadre des activités obligatoires d’enseignement sont soumis à une autorisation du directeur. Les intervenants rémunérés ainsi que les bénévoles qui interviennent notamment dans le champ de l’éducation physique et sportive doivent également être agréés par le directeur académique des services de l’Education Nationale.

 

Droits et obligations des membres de la communauté éducative

 

Le conseil d’école approuve le rajout au règlement intérieur des points suivants (indiqués en gras)

 

Les élèves

Les parents

Ensemble des personnels (enseignants, ATSEM, AESH, animateurs, personnel de cantine)

Les partenaires et intervenants

Droits :

- S’instruire

- Etre accueilli de manière bienveillante et non discriminatoire

- Etre protégé contre toute violence physique ou morale

- Etre respecté dans sa singularité

- Etre informé du règlement intérieur de l’école

- S’exprimer, être entendu

 

Obligations : respecter les règles de vie commune définies par les enseignants

 

- Apprendre

- Respecter les personnes

- Respecter ses vêtements et son matériel

- Respecter les locaux

- Utiliser un langage approprié

- Appliquer les règles d’hygiène et de sécurité : il est donc strictement interdit d’apporter à l’école tout

objet d'un maniement dangereux ou attirant les convoitises (tel que couteau ou canif, bouteille en verre, miroir, tout objet de valeur : bijoux, jeux ou appareils électroniques, téléphones portables même hors d’usage, briquet, allumettes, argent). 

 

 

Pour la maternelle, aucun jouet ne doit être amené à l’école.

 

Pour l’élémentaire, les jeux suivants sont autorisés :

-          Les billes (sauf celles qui dépassent les calots).

-          Les toupies.

-          Les jeux de cartes.

-          Les petits véhicules (à apprécier par un adulte).

 

Même si ces objets sont autorisés, l’école décline toute responsabilité en cas de perte, casse ou vol car celle-ci met à disposition des jeux de cour.

Par ailleurs, une ou plusieurs classes peuvent se voir interdire un objet de cette liste si les règles de sécurité ne sont pas appliquées.

Droits :

- Etre respecté et considéré en tant que membre de la communauté éducative

- Etre associé au fonctionnement de l’école (être représenté au conseil d’école, participer aux réunions d’information, accompagner les élèves en sortie, encadrer des activités sous couvert de l’enseignant)

- Etre informé des résultats et du comportement scolaire de son enfant

- Etre reçu à sa demande sur rendez-vous

 

Obligations :

- Respecter l’assiduité scolaire et la ponctualité et ce, dès l’école maternelle, pour les horaires d’entrée comme ceux de sortie

- Prévenir aussitôt de l’absence de son enfant et la justifier

- Faire preuve de réserve et de respect des personnes et des fonctions dans toutes les relations et communications avec les membres de la communauté éducative.

Un signalement peut être transmis à l’Inspection de l’Education Nationale en cas de manquement à ses règles.

 

- Fournir à son enfant le matériel nécessaire ainsi qu’une tenue adaptée  et décente (pas de décolletés, pas de tenues trop échancrées, pas de jupes trop courtes ni de débardeurs trop grands, pas de chaussures à talons mais des chaussures qui tiennent aux pieds. Fournir des vêtements chauds en hiver. Veiller à la propreté des vêtements et à l’hygiène du corps et du cuir chevelu.

- Veiller à ce que son enfant n’apporte pas d’objets interdits.

 

Droits :

- Etre respecté dans son statut et dans sa mission par tous les autres membres de la communauté éducative

 

Obligations :

- Appliquer le devoir de neutralité et de discrétion

- Respecter les personnes et leurs convictions

- S’interdire tout comportement, geste ou parole qui traduirait du mépris à l’égard des élèves ou de leur famille qui serait discriminatoire ou susceptible de heurter leur sensibilité

- Porter une tenue vestimentaire adaptée au cadre professionnel

- prendre connaissance du règlement intérieur d’école et s’engager à le respecter

Droits :

- Etre respecté dans son statut et dans sa mission par tous les autres membres de la communauté éducative

 

Obligations :

- Respecter les principes généraux du règlement intérieur d’école

- Intervenir sous l’autorité et la responsabilité de l’enseignant de la classe en fonction du projet pour lequel l’intervention a été sollicitée.

 

 

- Selon les conditions météos, la zone sableuse peut être autorisée. Celle-ci doit être utilisée seulement pour faire des circuits.

- Il est formellement interdit d’aller derrière la barrière en bois au niveau des toilettes, derrière les toilettes du côté élémentaire.

- Aucun élève ne doit se trouver seul dans les bâtiments pendant les temps de récréation.

- Le bac à sable est interdit chez les maternelles.

- Il est interdit d’utiliser la descente (au côté maternelle) avec un vélo ou des échasses.

- Les élèves doivent demander l’autorisation à l’adulte avant d’aller aux toilettes pendant les récréations. Un système d’épingle sera mis

  en place pour limiter le nombre d’élèves en même temps.

- Chaque classe disposera d’un bac à jeux de cour. Les jeux sont marqués au nom de la classe. Les élèves doivent participer au rangement de leurs jeux. Les élèves peuvent se voir supprimer certains jeux en cas de dégradation ou de non-respect des règles (sécurité et rangement).

 

 Sanctions des élèves en cas de manquement au règlement intérieur des élèves (échelle graduée) :

 1.       Remarques informelles orales dans la classe.

2.       Remarque formelle orale entre l’élève et l’enseignant.

3.       Sanction éducative.

4.       Mot dans le cahier de liaison afin d’informer les parents.

5.       Rendez-vous fixé avec les parents d’élèves et l’enseignant.

6.       Rendez-vous fixé avec les parents d’élèves, l’enseignant et le directeur.

7.       Mise en place d’une équipe éducative à l’initiative du directeur.

 

  Harcèlement

 En cas de harcèlement, un protocole est mis en place :

-          Le directeur, accompagné du référent harcèlement de l’école (Mme TRISTANI), entend la victime, les éventuels témoins, les élèves incriminés en présence si possible des  responsables légaux et dresse un compte-rendu. L’Inspecteur de l’Education Nationale est informé ainsi que le maire de la commune si le harcèlement a lieu durant un temps périscolaire.

-          La victime et le ou les élèves incriminés sont protégés : isolement en présence d’un adulte, changement de classe.

-          Une sanction éducative est donnée en conseil des maitres et est portée à la connaissance des responsables légaux.

 

Annexe 1 : Charte internet - (circulaire n°2004-035 du 18 février 2004 relative à l’usage de l’internet dans le cadre pédagogique et protection des mineurs – BOEN n°9 du 26 février 2004).

 

Tout élève victime de harcèlement doit en informer immédiatement son enseignant, le directeur, un membre du personnel ou un membre de sa famille.

 

Tout élève ou adulte témoin de violence entre élèves doit en informer immédiatement son enseignant, le directeur, un membre du personnel ou  membre de sa famille.

 

 

Merci de signer le coupon réponse

 

Je soussigné(e), Madame, Monsieur ……………………………………………………… certifie avoir pris connaissance du règlement intérieur ainsi que l’annexe de l’école de Ceton et m’engage à le respecter.

                                                                                                                          Le ……………………………………………

                                                                                                              Signature des représentants légaux et de l’élève

 

 

 

Je soussigné(e), Madame, Monsieur ……………………………………………………… certifie avoir pris connaissance du règlement intérieur ainsi que l’annexe de l’école de Ceton et m’engage à le respecter.

                                                                                                                          Le ………………………………………..     

                                                                                                              Signature des représentants légaux et de l’élève